Ce que nous sommes

  • Le cabinet a été créé en octobre 2008.

Les activités dominantes du cabinet sont le contentieux bancaire et financier, le droit pénal des affaires, le droit des procédures collectives et le droit immobilier.

Le cabinet traite de litiges de droit international privé et de droit européen.

  • David Dana est avocat au Barreau de Paris. Il est titulaire d'un Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Immobilier de l'Université de Paris I - Panthéon Sorbonne et d'une Maîtrise en droit des affaires de l'Université de Paris X.

Avant de fonder Dana Avocats, il a exercé deux ans au sein de l'équipe immobilière du cabinet Lacourte Balas Raquin et quatre ans au sein des départements Corporate Finance des firmes internationales Norton Rose LLP et Hogan Lovells à Paris.

Savoir-faire

Depuis 2008, Dana Avocats propose une expertise juridique à forte valeur ajoutée en s’attachant à apporter à chacun de ses clients des solutions pragmatiques et concrètes, fondées sur l’écoute, la rigueur et l’excellence.

  • Le fondateur du cabinet, David Dana, reste l'interlocuteur permanent de nos clients

  • La satisfaction des clients du cabinet est son objectif majeur et l’explication de son développement rapide

Honoraires

Une convention d’honoraires prévoit le mode de détermination des honoraires couvrant les diligences prévisibles ainsi que les divers frais et débours envisagés.

Dana Avocats applique différents modes de fixation des honoraires : au taux horaire, au forfait et au résultat, lesquels sont fixés dans une convention d'honoraires.

  • L’honoraire au taux horaire

Le taux horaire est le mode de calcul par défaut du cabinet. Il est appliqué pour facturer le temps travaillé sur un dossier. Il est en moyenne de 350 euros HT et peut varier en fonction de la technicité du dossier et de son enjeu. Il est accompagné d'un relevé détaillé des prestations fournies.

  • L’honoraire au taux horaire plafonné

Cette méthode de facturation permet au cabinet de facturer son taux horaire jusqu'à ce qu'il atteigne une limite fixée par le client au-delà de laquelle le cabinet ne facture plus.
Ce système permet au client d'établir un budget prédéfini et de répondre à son besoin de prévisibilité.

  • Le forfait

Cet honoraire peut s’appliquer pour la rédaction de certains contrats ou actes ou certaines procédures judiciaires. Il est généralement assorti de mécanismes d'ajustement en cas de changements majeurs intervenant en cours de forfaits.

  • L’honoraire de résultat

Cet honoraire vient compléter un honoraire principal établi sur une autre base. L'honoraire complémentaire de résultat est calculé sur l’ensemble des sommes représentatives d’un gain et/ou d’une économie procurés au client.